Les objectifs du projet

Les objectifs du projet

Prévenir et accompagner les besoins en santé

En matière de réponses aux besoins de santé, les personnes avec déficience intellectuelle constituent toujours un groupe vulnérable. Elles sont peu reconnues par les politiques de santé publique et les informations de prévention et de promotion de la santé ne sont pas adaptées à leur capacité de compréhension. Même si des progrès ont pu être réalisés, il existe encore de nombreuses difficultés pour leur permettre d’accéder à un parcours de santé de qualité afin de privilégier leur participation aux actions de santé qui les concernent.

Fort de ces constats l’Udapei du Nord, l’Udapei du Pas de Calais, les Associations Papillons Blancs (Apei–Unapei) de la Région des Hauts-de-France et divers partenaires ont travaillé à l’écriture du projet «Ma S@nté 2.0 ». Ce projet a l’ambition de favoriser l’autonomie en santé des personnes en situation de handicap en prenant notamment appui sur une palette de réponses diversifiées.

Le projet «Ma S@nté 2.0» est un projet expérimental autorisé par l’ARS des Hauts-de-France et le Ministère des solidarités et de la santé.
Il a été lancé de manière officielle le 14 mars 2017 pour une durée de 5 ans. 

Les objectifs visés par le projet:

  • Faciliter le repérage des besoins en santé, les actions de diagnostics et de coordination;
  • Développer l’accessibilité des mesures de prévention, d’informations en santé et de dépistage;
  • Élaborer et mettre en œuvre un programme d’éducation à la santé propice à rendre la personne en situation de handicap actrice de sa santé et de son parcours;
  • Rendre effectif l’accès aux droits des personnes handicapées en matière de santé par l’expérimentation de nouveaux métiers tels que de coordonnateurs de santé et du service «Pause santé»;
  • Développer des outils numériques facilitant la prise en compte des besoins de santé.

Les actions développées:

Pour se faire, il est proposé de:

  • Mettre en œuvre des actions de prévention par le biais d’un questionnaire numérique sur tablette, destiné à repérer les besoins de santé.
  • Réaliser des supports d’informations et de prévention adaptés au handicap sur différentes thématiques permettant la constitution d’une base de données (prévention et dépistage, comment prendre soin de soi au niveau de l’alimentation, de l’activité physique, du bien-être et de son hygiène, etc).
  • Développer l’éducation à la santé en s’appuyant sur les outils et supports précédemment collectés et constitués.
  • Former les professionnels en éducation à la santé. Il est recherché la nomination de référents santé auprès du public accompagné parmi les établissements et services afin de mettre en œuvre des actions en santé favorisant l’implication des personnes.
  • Expérimenter un dispositif d’accompagnement en santé et de coordination décliné pour partie sur la région des Hauts de France, d’en effectuer sa modélisation et d’en mesurer sa reproductibilité (coordonnateur santé et “service Pause santé”).

Ces différentes actions doivent permettre d’apporter une réponse graduée en fonction de l’importance des besoins et de la nature du handicap. Le projet ambitionne donc de mobiliser différents leviers afin de faciliter l’autonomie des personnes dans leurs parcours de santé et, dans une plus large mesure, de concourir à leur état de bien-être.

Le projet est constitué de 8 modules de travail:
Module 1: Faciliter le repérage des besoins en santé
Module 2: Développer l’accessibilité des mesures de prévention et de dépistage
Module 3: Rendre la personne actrice dans la gestion de ses besoins en santé
Module 4: Expérimenter la fonction de coordonnatrice de santé
Module 5: Expérimentation du service «Pause Santé» dans l’appui à la gestion de ses besoins en santé
Module 6: Créer un accompagnateur santé numérique
Module 7: Evaluation du projet
Module 8: Groupes d’experts (personnes en situation de handicap)

Le projet est mené en corrélation avec les travaux de recherche portés par le projet Interreg «I Said» (Interregional platform for Innovation in Self-determination, Autonomy and Inclusion in people with Disability). Ce projet entend à promouvoir, au niveau transfrontalier, la santé, l’inclusion et l’autodétermination des personnes avec déficiences intellectuelles en agissant tant au niveau des professionnels que des personnes elles-mêmes et de leur entourage.